PCH aide technique

Les systèmes d’alarme en cas de crise d’épilepsaie entrent dans cette rubrique. Les personnes qui utilisent un système de détection de chute ou de télé-alarme peuvent demander une PCH aide technique pour acheter ces dispositifs – et une PCH « charges spécifiques » pour l’abonnement à ces services.
L’oreiller anti-étouffement est une aide technique…. on ne va pas faire un lourd dossier PCH pour un oreiller à 90 €….mais ça vaut la peine de l’ajouter si on a d’autres demandes en même temps.
La PCH peut être demandée pour un casque pour protéger la tête lors des chutes. En effet ces orthèses sont trop rarement remboursées par la Sécurité Sociale, malgré leur caractère indispensable pour les personnes qui se contraignent à les porter. Vous pouvez solliciter la MDPH en cas de refus de la Sécurité Sociale pour un casque prescrit par le neurologue.
Il y a aussi le vélo tricycle thérapeutique, la poussette adaptée, le siège auto adapté
Attention, le financement n’est pas total. Il est défini par un tarif détaillé ou 75% du coût dans la limite d’un montant maximum. Si votre mutuelle le permet, il est souvent plus simple de faire une prise en charge sécurité sociale+mutuelle plutôt qu’un dossier fastidieux MDPH.
Le vélo tricycle thérapeutique, s’il est prescrit par un médecin, est pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale, au même titre qu’un fauteuil roulant.

Vécu de famille :
Un adulte fait des crises avec chute projective. Par ailleurs il est sous anticoagulants suite à une phlébite, effet secondaire d’un ancien traitement. La “sécurité sociale” a refusé la prise en charge du casque indispensable. Il demande une PCH.