Mesures de confinement pour les personnes handicapées CoViD-19, 2ème vague

quelques informations

En complément de l’article du 29 octobre, voici des textes concernant les personnes handicapées sur les mesures de ce nouveau confinement :

  • Communiqué de presse du Secrétariat d’Etat aux Personnes Handicapées :
    • les établissements et services médicosociaux restent ouverts,
    • la scolarité continue.
  • Pour le médicosocial, rapprochez-vous de l’établissement vous concernant pour connaître les modalités pratiques.
  • Le gouvernement pourra renforcer les règles :
    • dans les zones où la circulation du virus fait rage
    • dans les établissements accueillant des personnes à risque de CoViD-19 aggravé.
  • Pour un enfant handicapé scolarisé qui ne peut pas porter le masque, voici les termes précis diffusés par le Ministère de l’Éducation Nationale : « les enfants en situation de handicap sont couverts par la dérogation générale au port du masque fixée par l’article 2 du décret du 30 octobre 2020. Les représentants légaux doivent fournir un certificat médical qui en atteste. A compter du 2 novembre 2020, on donne aux représentants légaux des élèves concernés un délai d’une semaine pour présenter ce certificat au chef d’établissement ou au directeur d’école. Le cas échéant, et à l’initiative du chef d’établissement ou du directeur d’école, le médecin scolaire du secteur peut être sollicité pour établir ce certificat. »
  • Attestation de déplacement
    • Comme au confinement du printemps, les enfants et adultes handicapés bénéficient d’une dérogation sur la durée et la distance de leurs déplacements. S’ils ont des difficultés à porter le masque, profitez-en pour les emmener s’aérer en pleine nature loin de la foule, quand vous le pouvez.
    • Pour les déplacements quotidiens vers un IME, ESAT ou un service d’activité de jour, voyez avec l’établissement s’il vous fournit un certificat de validité permanente, comme prévu pour les employés ou les scolaires. Plus facile que de refaire un papier d’auto-attestation deux fois par jour !

Bon confinement 😉

Nous vous souhaitons un confinement aussi facile que possible, avec préservation des activités et soins indispensables à votre proche handicapé épileptique. Et même si l’épilepsie n’est pas un facteur d’aggravation de la CoViD-19, nous souhaitons à chacun d’y échapper

Les commentaires sont fermés.