Établissements pour épileptiques

Qu’est-ce qui caractérise un établissement pour épileptiques ?

L’épilepsie active/sévère est le critère premier de recrutement.

Le tableau comparatif montre les spécificités d’un FAM pour épileptiques comparé aux autres FAM et la façon dont chacun des FAM est organisé pour cela.

Les établissements se distinguent les uns des autres selon :

1.      La zone de recrutement (régional, national…)

La Teppe est le seul établissement à recrutement national.

Certaines régions ne sont dans la zone de recrutement d’aucun établissement hors la Teppe… Renseignez-vous, certains établissements non spécifiques de votre région peuvent avoir développé une vraie expertise de prise en compte de l’épilepsie sévère pour une partie des personnes qu’ils accueillent.

Nous espérons, grâce aux travaux dans le cadre du schéma handicaps rares, obtenir que cette inégalité territoriale soit gommée au plus vite pour que chaque personne handicapée par une épilepsie sévère ait une réponse adaptée à son besoin, quelle que soit sa région.

2.      La sévérité de l’épilepsie et des déficiences associées

ESAT/FV, FAM, MAS : à la Teppe et Mortagne, la gradation entre ces établissements sur un même site prend en compte la gravité de l’épilepsie et des autres déficiences. Dans beaucoup d’établissements pour épileptiques, il y a une grande variété de déficiences associées et de leur gravité, mais telle ou telle déficience grave peut leur poser problème.  Les établissements scolaires tiennent compte de la capacité de l’enfant à poursuivre des acquis scolaires. Certains lieux sont en difficulté pour accueillir une personne avec handicap physique ou sensoriel. D’autres ne peuvent pas accompagner correctement des personnes avec des troubles du comportement importants

3.      Le but du séjour et les perspectives après le séjour

Un séjour en unité médicale à la Teppe a pour but d’améliorer le soin de l’épilepsie et d’aider l’adulte à bâtir un projet de vie. Les orientations à la sortie sont préférentiellement hors établissements spécialisés pour épileptiques. Les unités médicosociales de la Teppe sont (quasi) exclusivement alimentés par les sortants des unités médicales de ce même établissement n’ayant pu se réinsérer dans le monde ordinaire ou médicosocial non spécifique.

Toul Ar C’Hoat a pour but d’aider l’enfant à passer une période difficile dans son épilepsie et à reprendre pied dans un cursus scolaire ordinaire. La durée moyenne de séjour y est de deux ans.

Les IME, IMPro ont des durées de séjour plus longue. La sortie se fait soit vers un autre établissement pour enfants après amélioration des troubles liés aux crises d’épilepsie pour rapprocher l’enfant de sa famille, soit vers un établissement médicosocial pour adultes… le manque d’établissements pour adultes avec épilepsie sévère pose problème pour ceux dont l’épilepsie reste invalidante à l’âge adulte.

Voyez dans la liste des établissements pour épileptiques les spécificités de chacun de ces établissements.