Vacances adaptées pendant la pandémie

Les vacances adaptées sont autorisées.

Un nouveau protocole sanitaire sert de cadre de référence aux organisateurs de séjours accueillant des personnes en situation de handicap, quel que soit leur âge et leur lieu de résidence habituel.

Les nouvelles consignes sont applicables à compter du 15 décembre 2020 si l’assouplissement progressif du confinement est confirmé à cette date, et sont valables pour les vacances de Noël 2020.

Ce protocole s’applique à tout type de séjours accueillant des personnes en situation de handicap, quelle que soit sa nature. Il peut ainsi concerner :

  • Les « VAO » (vacances adaptées organisées),
  • Les séjours de répit « vacances » organisés par des structures médico-sociales, notamment en application du VI de l’article L. 312-1 CASF (code de l’action sociale et des familles),
  • Les transferts organisés par des ESMS accompagnant des enfants ou adolescents.
la mer au bord d'une cote rocheuse

Attention : les règles applicables pour la suite de la saison hivernale sont susceptibles d’évoluer en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique.

Effectifs adaptés !

Pas de restriction sur le nombre total de vacanciers accueillis au sein d’un même groupe. Cependant, l’organisateur fixe ce nombre, en fonction de chaque lieu. Il tient compte du respect de la distanciation physique et des gestes barrières.

On limite le nombre de personnes accueillies en fonction des activités et des locaux. On respecte toujours la distanciation physique.

virus de couleur grise

Les activités organisées au cours du séjour se déroulent en petits groupes comprenant 6 personnes maximum (encadrants non compris), lorsque le respect des règles de distanciation sociale n’est pas envisageable. La composition des sous-groupes ne doit pas varier au cours du séjour et privilégier, lorsque c’est applicable, le regroupement des personnes provenant d’un même établissement.

Les commentaires sont fermés.