Centre de référence épilepsies rares

Le Centre de référence des épilepsies rares a été de nouveau labellisé en mai 2017 pour une durée de 5 ans. Il fait partie de la filière maladies rares DefiScience (Maladies rares du développement cérébral et déficience intellectuelle) Voir l’arrêté (page5).
30% des cas d’épilepsie en France sont dus à des maladies rares, qui peuvent conduire à des situations de handicap avec épilepsie sévère. Si votre proche épileptique a une épilepsie rare, vous pouvez demander qu’il soit vu (ou que son dossier soit discuté) par un spécialiste de ce centre de référence, afin d’être assuré qu’il soit soigné au mieux de l’état des connaissances actuelles en épileptologie. Etre bien soigné aide à être le moins possible en situation de handicap !

Site coordonnateur du centre de référence épilepsies rares :

Assistance Publique-Hôpitaux de Paris – Necker enfants Malades

Sites constitutifs :

Assistance Publique-Hôpitaux de Paris – Pitié Salpêtrière,

Centre hospitalo-universitaire de Lille,

Hospices Civils de Lyon,

Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille,

Centre hospitalo-universitaire de Nancy,

Hôpitaux universitaires de Strasbourg

Centres de compétences :

Centre hospitalo-universitaire de Bordeaux,

Assistance Publique- Hôpitaux de Paris – Robert Debré,

Centre hospitalo-universitaire d’Amiens,

Centre hospitalo-universitaire d’Angers,

Centre hospitalier régional et universitaire de Brest,

Centre hospitalo-universitaire de Clermont-Ferrand,

Centre hospitalo-universitaire de Dijon,

Assistance Publique-Hôpitaux de Paris – Raymond Poincaré,

Centre hospitalo-universitaire de Grenoble,

Assistance Publique-Hôpitaux de Paris – Kremlin Bicêtre,

Centre hospitalo-universitaire de la Réunion,

Centre hospitalo-universitaire de limoges,

Centre hospitalo-universitaire de la Martinique,

Centre hospitalo-universitaire de Nice,

Assistance Publique-Hôpitaux de Paris – Trousseau,

Centre hospitalo-universitaire de Reims,

Centre hospitalo-universitaire de Rennes,

Centre hospitalo-universitaire de Saint-Étienne,

Centre hospitalo-universitaire de Toulouse,

Centre hospitalier régional et universitaire de Tours

Les commentaires sont fermés.