la télémédecine avance en Auvergne-Rhône-Alpes

Le protocole de coopération « Epilepsies » porté par le Collectif épilepsies Auvergne Rhône Alpes, a été autorisé par l’ARS AURA le 1 er juin 2016.

Son intitulé exact est : « Protocole de prise en charge et suivi des patients connus atteints d’épilepsies en structures spécialisées et/ou par télémédecine, avec adaptation thérapeutique et soins par l’infirmière en lieu et place du médecin. » Il vise la réalisation de réadaptations thérapeutiques dans 3 situations spécifiques pour lesquelles les médecins neurologues (CHU) du Collectif Auvergne-Rhône-Alpes ont rédigé des fiches techniques (Annexes 11 du protocole) : Oubli du traitement, Recrudescence de crises et Effets secondaires des traitements, Réglage du stimulateur du nerf vague.
L’arrêté et les annexes (= « grille du protocole ») sont téléchargeables sur le site « COOP-PS » :
Protocoles autorisés- région Rhône-Alpes.
(Firefox fait des difficultés pour ouvrir ce lien (mais vous pouvez y arriver en gérant l’avertissement de sécurité), Google Chrome l’ouvre sans problème)

Le protocole de coopération a vocation à être mis en œuvre en milieu hospitalier, dans des unités de soins spécialisées en neurologie. Il peut également être mis en œuvre dans le cadre de réseaux de santé ou de centres de santé dès lors que ceux-ci relèvent du même niveau de spécialisation. Précisément il concernera les professionnels de santé et les patients de plusieurs sites : structures spécialisées prise en charge personnes épileptiques (La Teppe, IME les Violettes, FAM les 4 jardins), CHU de St Etienne, CHU de Lyon, CHU de Grenoble.
Il est applicable uniquement dans le cadre :
– d’une adhésion de la structure au protocole de coopération,
– de la formation des infirmiers en Education thérapeutique et Raisonnement clinique.
– d’un accord tripartite Médecin-Patient-Infirmier (Cf : annexes 13 du protocole de coopération).
Cette délégation de réadaptations thérapeutiques du neurologue à l’infirmier clinicien se mettra en place au fur et à mesure que ces 3 conditions seront remplies. Nous en espérons un meilleur suivi des malades, en particulier pour les personnes handicapées en établissements.
Au nom des personnes représentées par nos associations, nous remercions neurologues, établissements et associations qui collaborent dans le collectif et en particulier les personnes qui ont porté ce dossier, cela a permis d’aboutir à cette autorisation de l’ARS.

Le collectif épilepsies Auvergne-Rhône Alpes est une instance informelle qui réunit deux fois par an épileptologues, établissements et associations de la région depuis plusieurs années pour élaborer des réponses aux besoins, au delà de l’existant.

Les commentaires sont fermés.